0800 253 321

références

Actualités

29
Mars
بلاغ الوكالة الوطنية للتحكم في الطاقة حول تعديلات المنح المسندة
29
Janv
SPECTRA félicite son partenaire LONGi Solar pour son nouveau classement mondial LONGi Solar a grimpé à la première place ...
27
Oct
Changement du taux d'intérêt du crédit STEG   ...
20
Déc
MPBS achète trois sociétés: CBM, MBS et SCIAF La société « Manufacture de Panneaux de B...
24
Oct
MPBS : Chiffre d'affaires en hausse de 19,3% (30 septembre 2019) Le chiffre d’affaires local de la société...
Voir Plus

Presse

Energie solaire : Des établissements publics produiront leur propre électricité (08/04/2021)

L’agence Nationale pour la maitrise de l’Energie (ANME) lance un programme national de transition énergétique dans les établissements publics.

Ce programme vise essentiellement les ministères et établissements publics qui sont propriétaires de leurs bâtiments et sera axé sur deux volets. Le premier concerne notamment des programmes d’efficacité énergétique visant par exemple les volets d’éclairage et de climatisation afin de réduire la facture énergétique de ces établissements, et le deuxième porte sur la production d’électricité par le biais des énergies renouvelables.

Dans ce sens, les établissements publics, dont notamment les ministères qui adhéreront à ce projet seront accompagnés par l’ANME pour mettre en place des systèmes de production d’électricité photovoltaïque. Contacté par Webdo.tn, Nafaa Bakari, responsable à l’ANME et directeur du programme en question, explique qu’il s’étalera sur quatre ans avec un budget de 200 millions de dinars.

Pour lui, les établissements publics constituent le premier consommateur d’énergie électrique finale, d’où la nécessité de mette en place ce programme qui devra donner l’exemple aux autres secteurs.

Il a expliqué également que les ministères de la Santé, de l’Education, de l’Enseignement supérieur et celui de la Jeunesse et des sports seront appelés à adhérer à ce programme national. Ils bénéficieront également d’un appui technique et d’études d’efficacité. Ce programme devra faire baisser la consommation d’électricité de 26%, a-t-on également affirmé.

Le coût total du programme s’élève précisément à 195 millions de dinars répartis entre les ressources du budget de l’Etat sous forme de prêts extérieurs employés, la contribution du Fonds de transition énergétique (FTE), un don de la banque allemande et l’apport en nature de l’Anme.

Voir l'article depuis la Source