0800 253 321

références

Actualités

15
Juin
كل عام وانتم بخير تُهَنِّؤُكُمْ بِعِيدِ الفِطْرِ المُبَارِك...
13
Juin
عطلة عيد الفطر   عطلة بثلاثة أيام وذلك أيام 14...
06
Juin
La nouvelle tarification de l’électricité en Tunisie à partir de mai 2018 La nouvelle tarification de l’électricité...
15
Mai
L’horaire administratif de SPECTRA pour le mois de Ramadan SPECTRA informe son aimable clientèle que...
19
Avr
Engagement et Sponsoring Sur le plan culturel, social et sportif :...
Voir Plus

Presse

Transition énergétique : La Tunisie taclée sévèrement (21/08/2017)

“Les principaux problèmes environnementaux sont la gestion des ressources naturelles, la prévention de la biodiversité et l’augmentation des pollutions. Ces trois problèmes s’accélèrent et entrent en interaction“, a constaté, mercredi, Adel Ben Youssef, professeur d’économie à l’Université de Nice Cote d’Azur, lors d’un débat organisé à Tunis, par le Réseau Alternatif des Jeunes (RAJ) Tunisie, sur les priorités nationales et la stratégie nationale de transition énergétique, élaborée suite à la ratification par la Tunisie de l’accord de Paris sur le climat.

“La Tunisie s’est engagée lors de la COP 21 à réduire le niveau de CO2 de 41% et à atteindre 30% d’énergies renouvelables, sauf que ces engagements doivent être traduits par des politiques concrètes qui tardent à voir le jour“, a lancé l’intervenant. Il a rappelé que des investissements d’environ 100 milliards de dollars seront fournis aux pays en développement pour les aider à réaliser ces objectifs, mais ces pays, dont la Tunisie, doivent présenter des projets concrets pour profiter de ces financements. Adel Ben Youssef a, en outre, appelé à l’organisation d’assises nationales pour savoir quel modèle de développement nous voulons et comment nous allons transformer notre économie.

Selon Emna Fourati, coordinatrice département environnement et climat à RAJ Tunisie, la réunion organisée par le réseau vise à préparer la société civile et les jeunes à la participation à la COP 23.
“Un autre évènement national sur la même thématique sera organisé en septembre prochain et réunira la société civile et les responsables politiques en plus de l’organisation, en octobre prochain, de la deuxième édition du concours national du plaidoyer “Parlons climat“”, a ajouté Emna Fourati.
La stratégie nationale de transition énergétique vise à porter à 30% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique à l’horizon de 2030.

Voir l'article depuis la Source